Vlad tepes

Après l’article sur les vampires, attardons-nous sur les cas les plus intéressants. Tout d’abord Vlad Tepes dit l’empaleur.

Vlad tepes vlad

Il n’était pas très grand, mais râblé et fort, avec un aspect cruel, terrible, un nez droit, des narines dilatées, un visage mince et rougeaud ou les grands yeux verts, bien fendus, étaient ombrés par des sourcils noirs, broussailleux qui les faisaient menaçants. Il avait les joues et le menton rasés et portait moustache. Les tempes gonflées augmentaient le volume de la tête que soutenait un cou de taureau encadré par les vagues d’une légère chevelure bouclée, noire, qui retombait sur les larges épaules.

Description d’un émissaire à Pie III

 

De mémoire d’homme, en novembre 1431 naissait dans la forteresse de Sighisoara en Roumanie, Vlad Tepes III, l’un des personnages les plus sanglants de notre Histoire . Fils de Vlad II dit le diable, gouverneur militaire de Transylvanie, membre de l’Ordre du Dragon, une société militaire à caractère religieux fondée en 1387 par l’empereur Romain Sigismund et sa seconde femme Barbara Cilli, cette confrèrie avait pour but la protection des intérêts catholiques et de défendre l’Europe contre la menace du puissant Empire Ottoman. En 1436, Vlad II est couronné prince de Valachie , capitale princière et s’installe au palais de Tirgoviste.

Après une visite de Vlad II en terre Turque, celui ci confie la garde de ses deux jeunes fils Vlad et Radu , pour respecter les exigences du puissant Sultan qui garantiront une paix durable entre les deux royaumes. jusqu’en 1448, Vlad III restera à la cour du Sultan, tandis que son frère Radu ne partira qu’en 1462. De retour au pays, le jeune Vlad apprend que son père a été tué par son rival, le prince Vladislav II. Mircea son frère ainé , fut quant à lui enterré vif après avoir été torturé par les aristocrates de Tirgoviste. Menant plusieurs campagnes militaires pour reprendre le pouvoir, il est forcé d’abdiquer devant l’assassin de son père, mais lors d’une seconde tentative pour reconquérir son trône, il n’hésite pas à tuer le prince Vladislav II. Poussé par la vengeance, Vlad Tepes fait arrêter tous les nobles soupçonnés d’avoir pris part au coup d’Etat contre son père. Il fait empaler les plus puissants et force les plus jeunes à l’exode vers le bourg de Poenari. Au cours de cette marche de 80 kilomètres, personne n’est autorisé à se reposer, et beaucoup mourront en route. Arrivés à destination, Vlad exige des survivants qu’ils lui érigent une nouvelle forteresse qui surplombera la rivière Arges.

vladtepes

Vers 1462, des chroniques font état de sa cruauté et de ses méfaits. L’empalement est de mise pour quiconque ose le defier ou celui ne respectant pas la loi, c’est ce qui lui vaudra son surnom Roumain de Tepes qui signifie l’empaleur … Son chateau est le lieu des pires crimes et abominations, dans un souci d’ordre et de respect , il n’hésite pas à torturer, mutilier et à brûler nobles ou mendiants.

Au sommet de son règne, Vlad décide d’une campagne militaire contre les Turcs, ses anciens alliés, installés le long du Danube. Bénéficiant de l’effet de surprise, les troupes de Vlad sortent victorieuses. Mais la victoire est de courte durée, le Sultan Mehmed II envahit la Malachie à la tête d’une armée trois fois supèrieure à celle de l’Empaleur. Arrivé aux portes de la capitale, ils constatent que 20,000 prisonniers turcs sont empalés. Devant cette abomination, le Sultan ne peut convaincre ses hommes à l’attaque, il bat en retraite.

Mais une dernière carte est utilisé par le Sultan, il arrive à convaincre Radu, le frère de Vlad de mener une campagne contre ce dernier.Vlad gagne la Transylvanie pour y rencontrer le nouveau roi de Hongrie, Matthias Corvinus. Mais ce derniere fait mettre Dracula aux arrêts et l’emprisonne à Visegrad.

Vlad passera 12 ans en prison et deviendra bien plus tard le beau frère de son geôlier, il épousera le soeur de Mathias et deviendra à cette fin catholique, d’orthodoxe qu’il était.Ce choix décidera de sa libération en 1476. Il faudra attendre 1476 et la mort de Radu, pour que Vlad puisse reprendre son titre princier et – pour une troisième fois – reprendre son trône. Il retourne en Roumanie où il s’installe cette fois ci à Bucarest . Mais en décembre 1476, lors d’une nouvelle campagne militaire contre les Turcs, Vlad et ses hommes sont attaqué par un contingent de 4000 hommes, il finira assassiner et pour montrer la determination Turque, sa tête sera empalé sur un pieu dans la capitale Turque Constantinople.

tepes04

Laisser un commentaire